Après un épisode 8 jugé trop audacieux par les fans de la saga imaginée par Georges Lucas, qu’en est-il de sa suite, Star Wars épisode 9 ? En effet, le réalisateur Rian Johnson s’est permis de prendre certaines libertés comparées à l’univers du film de science-fiction. Si cette liberté a déplu à certains spectateurs, d’autres au contraire furent comblés par cette prise de risque scénaristique relatée dans Les Derniers Jedi. Pour ce 9e opus, J.J. Abrams est à nouveau chargé de réaliser l’ultime épisode de la saga Skywalker. Les studios Disney, propriétaire de la franchise souhaitent rassurer les fans en produisant un film qui respecte l’univers de Star Wars.

L’Ascension de Skywalker, un film réservé aux fans

Excepté Rogue One et Solo, deux films Star Wars indépendants, L’Ascension de Skywalker est le long-métrage qui clôt la longue saga Skywalker. Cet épisode permet aux amateurs de la saga d’apprécier de nombreux fans services. Les cinéphiles seront ravis de retrouver Lando Calrissan interprété par Billy Dee Williams. De nombreux personnages du précédent opus répondent également présents pour l’ultime bataille entre le bien et le mal. L’héroïne est toujours l’apprenti Jedi Rey qui a fini sa formation auprès de Luke Skywalker.

Cette dernière sera épaulée par ses amis : le soldat Finn et le pilote téméraire Poe. Ils poursuivent leur lutte opposant la Résistance au Premier Ordre. L’armée maléfique souhaite restaurer l’Empire galactique du mal. Pour apprécier Star Wars épisode 9, il faut le regarder comme un divertissement rempli de scènes d’action mouvementée et très inspirée. Les batailles rendent hommage aux dernières légendes de cette saga. Il ne faut pas s’attendre à un monument de space opera audacieux et visionnaire. Fidèle à la tradition, The Rise of Skywalker permet aux spectateurs d’apprécier les pouvoirs habituels des puissants Jedis. Les passionnés de la saga Skywalker apercevront quelques nouveautés. Ces modifications risquent de déplaire aux puristes.

Pour vaincre ses adversaires, on découvre notamment que ceux qui maîtrisent la Force sont dotés de nouveaux pouvoirs. L’apparition de nouveaux pouvoirs tout au long des nouveaux épisodes de Star Wars n’est pas une chose inédite. Ainsi, les anciens épisodes Star Wars Le Dernier Jedi et La Revanche des Siths réservent aux fans quelques surprises. Selon le réalisateur J.J. Abrams, cet ajout est nécessaire. Il est conscient que l’apparition de nouveaux éléments risque de déplaire à une partie du public. Le plus important est d’émerveiller d’autres spectateurs. Avec L’Ascension de Skywalker, le réalisateur souhaite montrer un nouvel aspect de la Force en introduisant des pouvoirs inédits à Kylo Ren et Rey.

Star Wars IX : finir en beauté la saga Skywalker

Les fans de la saga galactique ont pu découvrir dans The Last Jedi que l’on peut se servir de la force pour communiquer par télépathie. Grâce à ce nouveau pouvoir, il était possible pour 2 personnes de communiquer à travers la galaxie. Cette faculté permet de discuter comme si l’on se trouve dans une même pièce. Dans ce dernier volet, Rey et Kylo Ren peuvent se servir du pouvoir de la Force pour s’affronter à travers le temps et l’espace. Ils héritent ainsi du même pouvoir qu’Ezra Bridger, un personnage apparut dans Star Wars Rebels.

L’Ascension de Skywalker est annoncée comme la dernière de cette longue saga. Pour marquer le coup, le réalisateur a de nouveau remis au casting des personnages emblématiques qui pour certains ont été apparu lors du tout premier film en 1977. Ces derniers viennent en aide aux antagonistes plus récents. Ainsi, vous pourrez retrouver la princesse Leia, les droïdes R2-D2 et C3PO et Chewbacca. Ils unissent leurs forces pour affronter une nouvelle fois le méchant Kylo Ren et mettre un terme à ceux qui ont basculé du côté obscur de la force. Ce long-métrage commence fort, avec le retour du seigneur Palpatine. Pour cet ultime épisode, Palpatine apparaît à nouveau, il est plus déterminé à anéantir les rebelles. Le seigneur du mal souhaite également recruter Rey interprété par Daisy Ridley en quête de son identité.

Le film regorge de nombreuses révélations. On peut entre autres apprendre l’identité du père de Rey. Concernant l’histoire en elle-même, les spectateurs risquent d’être surpris par les nombreux rebondissements. Les puristes seront ravis en apercevant une scène qui corrige une erreur scénaristique du tout premier épisode de cette longue saga. Comme il s’agit du dernier épisode, les nostalgiques risquent de se sentir émus en regardant des passages émouvants. Ceux qui ont gardé leur cœur d’enfant verseront quelques larmes. La scène finale fera ressurgir des souvenirs d’enfance. Dire adieu à cet univers foisonnant débuté il y a plus de 40 ans n’est pas toujours simple.

Avis du dernier Star Wars épisode IX

Le succès cinématographique de ce dernier Star Wars épisode IX sortie pour la première fois en salle le 16 décembre 2019 a été satisfaisant. La production du film a nécessité un budget de 275 millions USD. Le box-office mondial de Rise of Skywalker a enregistré 1,058 milliard USD. Les notes positives des journaux s’accompagnent des avis assez prometteurs. Selon les journalistes, le réalisateur a fait l’effort de réunir de nombreux éléments pour satisfaire les attentes des fans, mais aussi les néophytes. Pour clôturer cette saga mythique, les spectateurs pourront retrouver tout ce qui a façonné l’univers de Georges Lucas, les droïdes, des combats au sabre laser et dans l’espace, le mal, le bien, les fantômes, etc.

Cette épopée intergalactique permet d’apprécier des duels épiques et parfaitement chorégraphiés. Une présentation de pouvoir de la force est un ingrédient supplémentaire qui ravira les puristes. Les fans de la saga seront ravis de retrouver la princesse Leia Organa interprétée par Carrie Fisher et Luc Skywalker (Mark Hamill) 2 personnages mythiques de cette longue saga. Star Wars IX c’est 2h22 min de grand spectacle où l’on peut assister une narration fluide, une séquence finale épique, un bestiaire diversifié, etc. Ce film qui suit les aventures de Rey en quête d’identité et Kylo Ren qui cherchent la rédemption est un récit qui met en valeur la solitude.

Saga Skywalker (1977 – 2019) : plus de 40 ans d’épopée

La première trilogie de Star Wars représente la trilogie originale. Il débute directement sur l’épisode IV, V et VI. Dès ce premier épisode paru en 1977, on a déjà pu voir dans les salles obscures Mark Hamill, l’interprète de Luc Skywalker. Pour le grand bonheur des fans, c’est toujours le même comédien qui reprend son rôle 40 années plus tard dans les derniers épisodes de la saga.

L’antagoniste principal de sa trilogie est le célèbre Dark Vador. La prélogie rassemble les épisodes I, II et III. L’histoire commence 32 ans avant l’épisode 4. On suit les aventures d’Anakin Skywalker enfant (épisode I) et adulte (épisode II et III). Attention spoiler, le jeune Jedi basculera progressivement du côté obscur de la Force. Le spectateur assistera à sa transformation en Dark Vador. Ce n’est que 10 ans après La Revanche des Sith (épisode III) que l’on a pu découvrir le commencement de la 3e trilogie. Ces ultimes films incluent l’épisode VII, VIII et IX.

Projet Star Wars après 2019

Le PDG du groupe Disney a annoncé le 9 novembre 2017 qu’il y aura une 4e trilogie après L’Ascension de Skywalker. La nouvelle trilogie n’a pas de rapport avec la saga principale débutée en 1977. Ainsi, la trilogie ne serait pas une suite de l’épisode IX. Le 7 mai 2019, les productions Disney révèlent les dates des prochaines sorties cinématographiques reprenant l’univers Star Wars. Ce calendrier est étalé jusqu’à 2027.

Après l’échec commercial de Solo, Lucasfilm et Disney ont décidé de modifier leurs plans en 2019. La trilogie sera réduite à un film dont la date de sortie est prévue pour 2022. Autre modification majeure, le film de science-fiction sera confié à David Benioff et D. B. Weiss. Il s’agit entre autres des créateurs de Game of Thrones, une autre série télévisée qui a connu beaucoup de succès.