De nos jours, nous ne pouvons plus vivre dans un monde sans cinéma. Si vous aussi, désirez apprendre le cinéma, nous allons vous présenter dans cet article deux des techniques de cet art (parmi tant d’autres évidemment) qui sont : les effets spéciaux et le montage. Découvrez-les sans plus tarder.

Les effets spéciaux

Les effets spéciaux sont l’une des techniques du cinéma employée en vue d’engendrer l’illusion d’actes et stimuler des événements, des rôles, des milieux ou des sujets n’existant pas dans la vie réelle ou qui pourraient ne pas être tournés pendant la production. On utilise également le mot « truquages » ou « trucages ». Les effets spéciaux, vulgarisés par les films fantastiques de science-fiction, utilisent diverses manières relatives à l’image et au son. Parmi ces procédés, nous pouvons citer, entre autres, la prise de mouvement, le bruitage, le maquillage, le retardé et le précipité, la pixilation et l’animation image par image. Les effets spéciaux peuvent être réalisés au moment du tournage, après la production ou encore par l’assemblage des deux.

Le montage

Le montage est également l’une des techniques du cinéma. C’est un travail important qui vient après la production. L’opération consiste à l’ajustage des plans et déroulements les uns après les autres, préparant des articulations et de la cadence. Voici les deux techniques du montage : le fondu et le volet de passage entre deux plans. La première est un passage vers une autre situation. Ici, l’image disparait graduellement, d’une manière ou d’une autre. Cela peut être également un passage entre deux plans, deux suites. Doucement, une image disparaît ou s’entrelace avec une autre qui se dévoile. On parle alors de fondu lié. En ce qui concerne le volet de passage entre deux plans qui est la deuxième technique du montage, lui, est une barre qui entretoise l’écran, modifiant au passage une scène en une autre. Il existe six (06) types de montage qui sont : le montage par leitmotiv, le montage par jonction d’images, le montage parallèle, le montage alterné, le montage chronologique et le bout-à-bout.

Profils d’un réalisateur d’effets spéciaux et d’un monteur de film vidéo

Si vous souhaitez apprendre le cinéma, sachez qu’un réalisateur d’effets spéciaux est un technicien supérieur qui a la capacité, grâce à sa pratique professionnelle ainsi qu’à ses connaissances, de pouvoir préparer et réaliser des effets spéciaux qui s’introduisent soit dans les films publicitaires, soit dans les divertissements, soit dans les films. Il doit donc maîtriser les logiciels y afférents. Un monteur de film vidéo, quant à lui, est un spécialiste dont l’activité est non seulement technique mais aussi inventive. Son travail s’effectue en salle de montage et requiert ainsi une bonne connaissance de divers moyens techniques. Par ailleurs, il faut noter que le métier de monteur de film vidéo est en perpétuelle évolution dû aux technologies numériques qui se sont introduites dans l’audiovisuel ainsi que dans le monde du 7ème art.