La montée de la planète des singes

pLa Planète des Singes est peut-être l’un des meilleurs films de l’été, une production qui se développe une histoire apparemment enterré dans les souvenirs de nombreux amateurs de cinéma qui ont regardé la planète série entière des Singes. Mise en lumière et traitées en utilisant la technologie informatique pour l’histoire de la prochaine génération des gains rebelles du mode Monkey ™ dans une nouvelle apparition dans les films de Rupert Wyatt, ayant nécessairement la qualité d’un remake de conquête de la planète des singes, mais constitue plutôt un redémarrage de la série, un début légèrement modifié qui offre maintenant un plan d’action complètement différent. Je ne m’attendais pas à un film aussi réussi, la bande-annonce étant une bande-annonce montrant une fraction du spectacle du fil épique. De plus, l’action est structuré sur plusieurs niveaux, avec le début de l’histoire et une composante émotionnelle, impossible indigeste pour regarder des scènes très bien fini. Le plan de développement du caractère central, César, est un plan spécial et constitue la force de toute l’action; du petit primate capable de gestes humains et hors de l’intelligence commune, César devient un chef de ses semblables dans une tentative d’échapper à la captivité. La Planète des Singes est un extravagant film par rapport à son prédécesseur, mais il était un gaspillage d’énergie et le temps que les producteurs ne sont pas pleinement mis à profit la technologie contemporaine qui en 1972 était seulement un rêve pour le monde.u

L’histoire est centrée autour d’abord Will Rodman (James Franco), un scientifique travaillant sur un médicament qui devrait, enfin, să6034822627 8ee6edf077 b Montée de la planète des singes (2011) représentent un remède pour la maladie d’Alzheimer . Testé sur des singes, le médicament augmente considérablement leur intelligence, émerveillé par toute l’équipe de chercheurs qui les a constamment soumis à divers tests. Après un incident avec l’un des primates, va perdre des fonds pour la recherche et à la suite des chimpanzés euthanasie, sauver l’un des jeunes primates, le ramener chez lui et élevé son fils en tant que membre de la famille. Entre un père avec la maladie d’Alzheimer qui a administré le médicament expérimental et le chimpanzé César qui avait grandi entre le temps et montrent des signes d’intelligence plus que prévu, Will découvre que la société n’est pas si généreuse à ceux autour de lui. César est emmené de force de la maison de Will et emmené en captivité où il découvre que l’homme n’est pas aussi bon qu’il le croyait. Il remportera compagnons d’obéissance, nieront Will, son père, et conduira la nation à la liberté même avec le prix ultime.

La première histoire de l’histoire est touchante et développe la relation entre Will et son père d’une part et César de l’autre. Élevé comme un membre de la famille, César s’attache à sa nouvelle famille, et avec le temps il montre une intelligence scandaleuse. L’hypothèse de Will que le médicament expérimental avait été transmis à César par sa mère est confirmée quotidiennement par le primate en croissance. La drogue miraculeuse cesse de fonctionner et la maladie de son père revient. Ce drame personnel est ajouté et la confiscation de César, fermé avec d’autres primates dans u6035374432 361bf11268 b Montée de la planète des singes (2011) dans le centre spécial. Ici, il découvrira que la rébellion est la seule chance d’être libre avec ses semblables, au moment où l’action va dans le deuxième plan. L’évasion elle-même, ainsi que les luttes d’avant-guerre pour organiser sa petite armée, montre que César est digne de son nom. La dernière demi-heure du film est avant tout un mélange émotionnel entre le soulèvement de César et la tentative de Will de l’arrêter. La fin est éclairante à cet égard et en même temps c’est une ouverture à la continuation de l’histoire. C’est aussi une fin heureuse pour les deux personnages principaux, Will et César, sur un pied d’égalité et se lançant sur des routes différentes.

Conquête de la planète des singes (1972)
J. Lee Thompson de 1972 n’était pas nécessairement la partie la plus réussie de la série, mais pour les fans était encore un peu de l’histoire des proportions apocalyptiques singes conduit à la révolte de César, fils de Corneille et le Dr Zira, les deux primates qui avaient voyagé dans le temps et avaient été tués par l’armée. César est présenté dans son premier, toujours dans la prise en charge de Armando (Ricardo Montalban), propriétaire du cirque qu’il a caché plusieurs années loin des autorités. Dans une société où il y avait des centres d’éducation et de primate formé, César observé indignités ils ont été soumis pairs, abus sans relâche qui sont venus même des propriétaires. Avec la mort d’Armando, César décide de mener une révolte pour éliminer complètement les gens au pouvoir.

La conquête de la planète des singes n’a pas bénéficié des mêmes effets spéciaux spectaculaires, mais le message du film