La James Bond Girl est le rôle féminin le plus important dans les films James Bond et dont la révélation est aussi attendue que le titre de chaque opus. Il peut s’agir de la compagne du héro, d’une alliée, d’une victime secourue ou même d’une ennemie.

L’évolution des James Bond girls

Les girls définissent la franchise James Bond autant que le costume, les gadgets, la fameuse phrase de l’espion et les voitures. Chacune de ces femmes a représenté d’une manière ou d’une autre son époque.

  • James Bond girls des années 60 : féminines, fougueuses et vulnérables

Pussy Galore, spécialiste en arts martiaux, à la tête d’un groupe d’aviateurs et que pourtant le célèbre espion anglais finit par restreindre jusqu’à ce qu’elle cède à ses avances.

  • James Bond girls des années 70 : femmes de carrière angoissées

Les girls des années 70 sont brillantes et intelligentes, mais pour contrebalancer ce pouvoir, elles se retrouvent souvent dans des situations où le héro doit les sauver. De belles et intelligentes demoiselles en détresse.

  • James Bond girls des années 80 : glamours et riches

Héritière d’une grosse fortune ou riche chef d’entreprise, les James Bond girls des années 80 sont autant glamours que financièrement indépendantes.

  • James Bond girls des années 90 : l’égal

Même si elles finissent plus ou moins dans son lit, les James Bond girls des années 90 sont fortes, intelligentes, indépendantes et pas toujours intéressées par Mr. Bond, du moins au début. Ici, elles sont ses égales : elles savent se défendre, sont rusées et, par moment, fourbes.

  • James Bond girls des années 00 : une nouvelle ère

Parce que les actrices elles-mêmes déplorent souvent le manque de relief des James Bond girls, les scènes de nues ou en bikini un peu trop fréquentes et les morts de ces dernières dans le seul but de faire avancer l’histoire, ces dernières années ont vu apparaître à l’écran de plus en plus de femmes fortes et rebelles qui ne se gênent pas une seconde pour remettre le fameux espion à sa place lorsqu’il se comporte en goujat.

Top 5 des James Bond girls les plus puissantes

Être une James Bond girl ne veut pas uniquement dire avoir de beaux atours et être la mieux habillée. Voici une liste des James Bond girls, personnages principaux ou non, qui ont marqué la franchise de par leur personnalité et leur côté rebelle :

  • Honor Blackman :

À la sortie du film « Goldfinger » dans les années 60, Blackman, alors âgée de 39 ans et de 5 ans l’aînée du rôle principal alors tenu par Sean Connery, est reconnue comme la plus vieille actrice à jouer une James Bond girl. Choisie pour ses talents en arts martiaux, elle fera elle-même ses cascades et démontrera à ses détracteurs que finalement, l’âge n’est qu’un chiffre.

  • Grace Jones :

L’apparition de la super modèle Grace Jones dans le rôle de l’acolyte à la force incroyable May Day dans le dernier film de Roger Moore en tant que James Bond changera à jamais la perception que le reste du monde aura de ce rôle. Elle y joue le rôle d’une femme puissante qui tue avec le sourire et est sexuellement agressive.

  • Michelle Yeoh:

Tel fut l’impact de Wai Lin, alors interprétée par l’actrice Malaisienne Michelle Yeoh, que nombreux demandèrent à ce qu’un spin-off à son nom voie le jour. Citée par son partenaire à l’écran Pierce Brosnan comme la femme James Bond et considérée comme la première James Bond girl de couleur à être sérieuse, Michelle Yeoh entre sans difficulté dans le top des James Bond girls les plus puissantes.

  • Eva Green:

Un autre clin d’œil à la scène mythique avec Ursulla Andress à la plage, dans Casino Royale en 2006, c’est le James Bond interprété par Daniel Craig qui sort mouillé de la mer. Eva Green, l’interprète de Vesper Lynd, dira alors de lui qu’il est la James Bond girl, pas elle.

  • Ursulla Andress :

Ce n’est pas pour rien que l’actrice est considérée comme LA James Bond girl. Le moment où elle sort de la mer dans son minuscule bikini blanc accessoirisé par une ceinture et un couteau est considéré comme un des moments forts du cinéma. Ce rôle ouvrira à l’actrice de nombreuses portes et lui permettra de rester éternellement dans la légende.

Top 5 des meilleures James Bond girls :

Toutes les James Bond girls sont belles mais parce que le jeu d’acteur est meilleur et que le casting est impeccable chez certaines, elles sont donc meilleures que d’autres :

  • Fiona Volpe

Ce qui fait la beauté de Volpe, c’est qu’elle utilise le sexe telle une arme, exactement comme Bond. Elle n’est pas intimidée par lui, n’hésite pas à user de moqueries envers lui et l’utilise comme un objet sexuel.

  • Wai Lin

Le succès de Wai Lin repose d’abord sur l’excellent casting. L’alchimie entre son interprète Michelle Yeoh et Pierce Brosnan ainsi que ses talents en arts martiaux jouent un rôle considérable dans le film.

  • Teresa di Vicenzo

De femme suicidaire et fragile à la femme sur laquelle Bond se repose de plus en plus, la Teresa magnifiquement interprétée par Diana Rigg est la seule James Bond girl qui peut se vanter d’avoir mis la corde au coup de l’espion anglais.

  • Melina Havelock

Trois points font démarquer la James Bond girl interprétée par Carole Bouquet : son utilisation de l’arbalète, sa vengeance qui sera la force motrice du film et sa détermination à ne coucher avec Bond qu’à la fin.

  • Elektra King

Le rôle d’Elektra King est mémorable parce qu’elle est à la fois la James Bond girl et le vilain de l’histoire. Mention spéciale à Sophie Marceau pour avoir réussi à interpréter le rôle avec brio.

5 looks iconiques des James Bond girls

Aussi insipide que cela puisse paraître, ce qui fait le succès des James Bond girls, à part leurs physiques, sont les tenues choisies pour justement mettre ces corps de rêve en valeur. Voici 5 looks iconiques des James Bond girls :

  • Le bikini blanc de Honey Ryder dans Dr.No :

Le moment où l’actrice Ursulla Andress sort de la mer en bikini blanc avec son couteau de chasse à la hanche marque à jamais la naissance de LA James Bond girl.

  • Le bikini orange de Jinx :

Sans surprise, cet hommage du Jinx de Halle Berry au fameux bikini blanc de Honey Ryder fait partie des meilleurs looks des James Bond girls. Non seulement la forme du bikini et la couleur injectent une touche de modernité à la tenue, mais les cheveux courts d’Halle Berry sont l’exact opposé des longs cheveux blonds d’Ursulla Andress.

  • La robe noire à 60 000 cristaux de Skyfall :

La robe noire portée par l’actrice Bérénice Marlohe entre dans le panthéon des plus belles tenues des James Bond girls avec ses 60.000 cristaux et sont dos dénudé. Elle est à la fois sexy, sophistiquée et dangereuse.

  • La robe argentée de Léa Seydoux dans Spectre :

Simple au devant et sexy à l’arrière, les lèvres rouges foncés de l’actrice viennent contraster avec la légèreté de sa tenue et ses cheveux blonds.

  • La « robe » de mariée de Diana Rigg :

Cette tenue mérite non seulement de se retrouver sur cette liste parce qu’aucune James Bond girl n’a été jusqu’à l’autel, mais aussi pour son audace : porter une combinaison pour son mariage, les marguerites pour cacher son côté transparent.

5 fameuses actrices françaises dans le rôle d’une James Bond girl

En cinquante ans, les cinéphiles du monde entier ont vu voir se succéder pas moins de 75 actrices dans le rôle de la James Bond girl,dont voici 5 fameuses actrices françaises :

  • Eva Green dans « Casino Royale » :

Quand elle signe pour le rôle de Vesper Lynd, Eva Green ignore qu’elle va devenir l’une des James Bond girls préférées des fans de la franchise. Elle va par la suite décrocher de nombreux rôles à Hollywood et va même devenir une égérie de Tim Burton.

  • Carole Bouquet dans « Rien que pour vos yeux » :

La James Bond girl autour duquel tourne toute l’intrigue de « Rien que pour vos yeux », l’actrice Carole Bouquet connaît après le film un long succès, apparaissant entre autre dans « Sex and the City ».

  • Sophie Marceau dans « Le monde ne suffit pas » :

L’ancienne adolescente des films « La Boum » marque un tournant dans sa carrière quand elle accepte le rôle d’Elektra King dans « Le monde ne suffit pas ». Cette James Bond girl cache bien son jeu, car elle va s’avérer être la méchante de l’histoire.

  • Léa Seydoux dans « 007 Spectre » et prochainement « Mourir peut attendre » :

Seydoux fait partie des rares Bond girls à reprendre le même rôle dans plusieurs films.

  • Olga Kurylenko dans « Quantum of Solace » :

Pratiquement inconnue en France avant son rôle de Camille Montes dans la franchise James Bond, le rôle lui ouvrira les portes de Hollywood où elle tournera notamment aux côtés de Michael Fassbender et de Mark Wahlberg.