Essayant de ne pas paraître cliché, je vais éviter de se référer à l’Exorciste, Jaws et Psycho.ki
4072537571 017e32acd8 E Halloween? Ensuite, nous cinefilăDeşi les sites d’horreur session visant effrayer le public apprécier plus thrillers, parce que jouer autrement avec les nerfs et l’esprit malade du spectateur. Dans ce film, vous Amines considérant que, à la frontière entre les deux genres: Baby (1968) de Rosemary. Un film macabre qui broie vos nerfs principalement par des tortures psychologiques. On me fait remarquer que le film n’utilise pas l’élément de surprise pour vous causer de sérieuses frayeurs. L’atmosphère est très étrange, je me souviens apporter Cul-de-sac du film plus relaxant Roman Polanski (1963); dites le « relaxant » seulement par rapport au bébé de Rosemary! Le charme du script réside dans le fait que le spectateur est inoculé avec la fin du film, ce qui est inévitable.

t

Rose et Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma

Adina
Je pense que je vivais plusieurs variétés de craintes à regarder: The Blair Witch Project, 1408, A Tale of Two Sisters, Trois Extrêmes incroyable, Shinning ou autres. Et pour măsluiesc un vieil adage tolstoiesc, ne ressemble à aucune autre peur, l’horreur tout simplement pas l’air aussi, à condition que le génie asiatique et en anglais et incroyablement drôle.
l’histoire de deux sœurs1 E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma
Trèfle à quatre feuilles
Les morts du mal (1981)
Le premier que j’ai pensé était Drag Me to Hell, mais ce n’est pas assez effrayant. Je suis la chaîne Sam Raimi débuts The Evil Dead, un petit budget inventifs sinistres effets spéciaux et si mauvais que vous ne l’avez pas aimer. Certains enfants viennent à une cabane isolée dans les bois, trouver un Livre des Morts et lire et tout l’enfer se déchaîne, comme puşitlor transformé en zombies ou difficiles à tuer les démons. Je vous assure coşmarescă la taille de cette histoire est privé classique que possible, distillée à la fois avec une femme possédée et tailladé rire en quelque sorte artificiellement afin que votre gorge reste le rire. Ash ne nedemonizat, tenant le film sur ses épaules sans réponse, ne s’annonce allant de la terreur, le choc, la supériorité (quand quelque chose donne scie à chaîne et a frappé). De plus, les créatures décomposées à la fin sont animées en stop-motion!
theevildead E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma
Marian
J’avais peur: IT par Stephen King
Penny E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma
Nous avons découvert des films d’horreur d’enfance, exactement 10-11 ans quand ProTv a commencé à émuler. Lors de l’importation Halloween, station de diffusion mémorable d’horreur (Halloween, Nightmare on Elm Street …) et je les dévorent jusqu’à tard le soir. Je n’étais pas terrifié, je n’avais pas peur, mais j’ai aimé ça. Tout s’est bien passé jusqu’à ce qu’ils diffusent l’informatique. Je ne savais rien sur le cinéma et je pensais que c’est pas une grande horreur, mais quand j’ai vu le gars clown sinistre avec des dents pointues qui attirent les enfants à un trou d’homme je simplement horrifié (même aujourd’hui, je n’aime pas clowns). Quelques nuits de suite, je faisais des cauchemars pour moi et aujourd’hui, il est un film d’horreur (probablement parce que j’ai eu le courage de voir le chemin).p

Radu

Scary2 E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma

À l’Halloween, une nouvelle séance de cinéma. Des films qui nous ont fait peur.
Je pourrais dire que je suis entièrement satisfait d’un film d’horreur à ce jour, mais le visible, entre mon premier séjour Le projet Blairwitch. Aucun monstre effrayant réussi à me secouer assez bien jouer avec mon imagination en utilisant seulement des bruits sombres, effrayants et protagonistes de panique. Un scénario aussi simple, si effrayant.
La deuxième chose très choquante était la production française de Martyrs (2008). Le film vraiment dur, qui après m’avoir regardé m’a fait me sentir oisif pendant un moment. Je ne sais pas si j’aurais pris la peine de le revoir. Et soyons trois .. quatre, je vole la pensée momentanément à L’Exorciste (1973) et Dead End (2003). C’est comme ça, dit-il en courant.i
Cimpanu Cosmin
Être Halloween et des films qui ont paniqué le premier titre qui est venu à mon esprit était un cauchemar sur Elm Street. Une discussion pour amener le premier film produit en 1984. Je pensais que je volais vers le film et parce que je trouve que s’intègre parfaitement dans l’atmosphère de type Halloween. Une horreur classique, impressionnante pour son époque, et une histoire qui vous permet de rester connecté. Pour les connaisseurs, le nom de Freddy Krueger est susceptible d’éveiller la nostalgie de ceux qui entendent pour la première fois A Nightmare on Elm Street, je dis cela est « tueur de rêve. » L’action est sur la façon dont les personnages du film sont tués par Freddy, mais tous les crimes se produisent pendant qu’ils sont endormis. Comme l’atmosphère, A Nightmare on Elm Street est parfaitement visible par Holloween, c’est un classique cinématographique, et je peux dire qu’en me regardant quand j’avais douze ans, j’ai terrifié le mien.m

Khronos
Eh bien, ce n’est même pas une horreur, c’est une comédie plus noire, mais c’est quelque part dans les classements personnels. The Shining, avec l’un des rôles les plus attrayants de Nicholson.
Wendy Torrance: S’il vous plaît! Ne me fais pas de mal!
Jack Torrance: Je ne vais pas te faire de mal.
Wendy Torrance: Restez loin de moi!
Jack Torrance: Wendy? Mon chéri? Lumière, de ma vie. Je ne vais pas te faire de mal. Tu ne m’as pas laissé finir ma phrase. J’ai dit, je ne vais pas te faire de mal. Je vais juste te bourrer la cervelle.
Danny Torrance: Redrum. Redrum. Redrum.

 

m

NT E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma
Pirate Cinefil

J’aurais aimé voir un film sur le thème de Hallowen juste ce Trick ‘Treat’ d’il y a 2 ans, mais je n’ai pas pris la peine de vous dire autre chose.
Exactement la chose qui m’a fait peur dans « l’enfance »: Je pense que le premier film d’horreur « regarder » était la science-fiction horreur Alien honnête, je l’ai vu plus que sous la couverture J), ​​comment ne pas effrayer chose hideuse mai laid comme un cauchemar respecté.

alien E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma

Catalin-Stalker

dix ans lorsque vous faufilez parents et son frère et deux cousins ​​pour voir à environ 12 heures « Warlock: The Armageddon » ne connaît pas la peur! d’où, pendant trois jours, je ne pouvais pas dormir après avoir vu le film! Je ne sais pas quel impact aura un spectateur sur moi maintenant, mais je sais à coup sûr que le film ci-dessus est la première place dans le top des films qui m’a fait peur!

Tomate avec fourreau

Je n’ai jamais vu un film d’horreur depuis longtemps. Je veux dire, ça a été un long chemin depuis que nous n’avons pas contourné les films d’horreur. Il y a environ cinq ans. J’ai vu des films dans le sang, oui, mis à part la House of Wax (ce qui n’était pas ce que je sais), je ne sais vraiment pas ce que le cinéma a produit sur ce segment.

Oui, ça ne veut pas dire que je ne peux pas répondre au défi d’Adina, que jusqu’alors il y avait des films dont je rêvais et qui ne m’ont pas laissé sortir dans l’obscurité de la maison. La plupart d’entre eux étaient The Grudge. Je l’ai vu avec un ami et le soir où je l’ai vu, j’allais bien mais la deuxième nuit, quand j’étais seul à la maison, et pendant toutes les nuits de la semaine qui suivaient, je n’étais pas seul, je Je pouvais entendre les cheveux noirs dans les escaliers et obtenir un son que je ne veux pas entendre. icône sourire E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéphiles.) Celui qui a vu le film sait de quoi je parle. Tous ce genre, était une horreur évidente l’anneau … sans effusion de sang, oui mettre la terreur en moi est que je vois dans la journée à 15 heures ou 2 heures du soir avec cinq amis et ampoule encore la lumière.

Évidemment, je ne peux pas laisser le projet Blair Witch à l’écart, ce que je n’ai pas trop bien compris, mais je ne veux même pas regarder à nouveau pour le comprendre.

Oh, et, en fait, quand j’étais une petite fille, j’avais peur de la main de la famille Adams, pas un film d’horreur. icône sourire E Halloween? Ensuite, nous avons une séance de cinéma)

Jovi
Le thème d’Adina m’a rendu très difficile, d’autant plus que je ne regarde pas les films d’horreur, j’ai toujours le petit garçon et je ne veux pas l’effrayer. Quand il s’agit d’effrayer dans les films, je me souviens des vidéos vues avant 1989,