Clash of the Titans

Se rendant compte une brève rétrospective cinématographique américaine par apprendre de nouvelles choses. Par exemple, dans les temps anciens, il y avait des êtres surnaturels, des monstres capables de détruire les armées de milliers, les muscles de super-héros que les gens qui travaillent dans la salle de gym et un sourire immaculé. Hollywood a ruiné l’une des meilleures histoires de l’histoire, la bataille des Thermopyles, quand il est apparu 300, un film qui se moque toute trace de vérité historique dans le but d’effets spéciaux très faible, si vous me demandez . Exactement le même schéma stupide, ou une combinaison de la mythologie, l’histoire ancienne et conneries américaine, vont et Le Choc des Titans, un écran de jeu en tant que public, il est stupide. Une fois que le travail 3D provenant d’outre-mer, l’occasion pour notre roman limité en termes de culture et les goûts cinématographiques de payer le double du prix pour voir un mauvais film. Et quand je dis mauvais, ils sont très doux, parce qu’en réalité, nous avons affaire à une production écrite par une équipe d’incompétence dirigée pire qu’un jardin d’enfants de jeu avec Sam Worthington interprétation poussière Chapitre, Liam Neeson un visage qui se sent l’humilité à jouer dans un tel film, les effets spéciaux comme dans les films des années 90, que 3D, donc rien de spécial, juste une autre raison de s’abstenir de jurer sur Cineblog .

Je serais toujours oublié Le Choc des Titans si elles devaient payer. Allez, ne pas besoin de trop de sens pour vous rendre compte que c’est un film moche, en particulier qui est 3D. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la plupart des films sortent dans ce format révolutionnaire sans succès (âne, dans les années 80, il y avait des films en 3D), et la raison est simple. Le public ne se soucie pas trop pour la qualité artistique du film tant qu’il reçoit des sensations fortes en raison d’effets spéciaux et les fabricants il est plus facile de couper le paysage budgétaire, acteurs et autres que la conversion du film en 3D apportera plus d’argent de grandes collections, bien que le film ne réussit pas. Clash 4554492733 73e03126d7 Le Choc des Titans (2010) des Titans fait partie de ces productions que vous savez que vous avez vu sous une forme ou une autre, mais rester dans la salle jusqu’à la fin parce que vous avez payé pour le billet. Toute l’action est une confrontation entre les forces du bien et du mal, entre Zeus (Liam Neeson) et Hadès (Ralph Fiennes), le sort de l’humanité étant dans les mains deva Persée (Sam Worthington), fils de Zeus. Il n’y a pas de point en détails maintenant SE METTE mythologiques sur l’inexactitude des informations fournies et le film, je crois que l’introduction envoyé assez clair que c’est un film qui ne résiste pas.

Franchement, je préfère regarder le premier film série Percy Jackson, mais ça drôle. Le Choc des Titans était ni drôle, ni contribué à une sécrétion accrue d’adrénaline. Il est intéressant de voir son Liam Neeson et Ralph Fiennes dans la même production, étant donné que la dernière fois qu’ils ont joué ensemble dans un chef-d’œuvre, La liste de Schindler, le film de chevet de Steven Spielberg. Qui aurait deviné à ce moment-là que le temps les ramener ensemble dans un film si faible? En termes de représentations théâtrales, il est clair que les deux rappels plus tôt, ont aucun problème à jouer ces rôles cliché, mais quand il s’agit de jeunes acteurs, nous les rôles sont très maigres, des personnages sans âme, sans caractéristiques. Sam Worthington ne fait rien pour courir, se battre, crier, être attrayant pour les femmes avec un goût raffiné et pas grand-chose, tandis que Alexa Davalos et Gemma Arterton sont juste au-dessous du niveau de Worthington, la construction de deux rôles qui ont un sens, atteindre seul scénario que personne n’accuse les producteurs qui sont « politiquement incorrect ».